• Marie d'Amico

Cet "Autre" qui nous déplace...

Dernière mise à jour : 1 sept.

Distinct, séparé, différent, nouveau, opposé, sont quelques-uns des synonymes de « autre ».


Lorsque, dans notre vie, nous traversons des expériences qui nous terrassent et nous plongent dans le chaos de la souffrance, notre image d’un Dieu tout-puissant, bon papa, rétributif, distribuant les bons points aux plus méritants, vole alors en éclats.

Trois directions s’ouvrent à nous ; ne plus croire, continuer à croire en un dieu sadique et arbitraire ou chercher cet « Autre ».


C’est l’expérience que Marion Muller-Colard nous partage dans son livre.

Dans ce texte mêlant récit de vie et méditation, l'auteure relit sa propre expérience au chevet de son fils malade et identifie en elle, la même plainte sourde et lancinante qu'elle avait entendue auprès des patients qu'elle accompagnait en milieu hospitalier.


Après la plainte, vient la menace. Jusqu’ici nous croyons être à l’abri du malheur et voilà qu’il frappe à l’aveugle ! Que faire lorsque toutes nos certitudes se désagrègent ?

Au cœur de l’impuissance et de l’absurdité quelque chose peut croître : c’est la grâce. Et là, dans ce désert, la force de faire face à l’insoutenable, d’affronter l’angoisse et de l’intégrer, revient peu à peu. C’est peut-être cette tension entre la souffrance de la séparation et ce moment de grâce qui nous permet d’expérimenter notre profonde humanité et d’accéder à une foi d’adulte qui renonce à emprisonner cet « Autre » dans toutes nos théologies.


44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout