• Marie d'Amico

Magazine L'Essentiel - Oct. 2019

Marie d’Amico est une femme de foi et de feu ! Certes son incontournable chevelure rousse éclate de lumière, mais son regard n’est pas en reste : il pétille d’une vie intérieure vive et joyeuse ! Native de Martigny, elle a, depuis peu, ouvert un espace d’accueil pour les personnes en recherche spirituelle et ce, à la suite d’expériences personnelles intenses et d’une formation d’accompagnante spirituelle qu’elle a suivie dans le cadre de l’association AASPIR.


Propos recueillis par : PASCAL TORNAY | Photo : DIDIER ABBET


Vous avez vécu une trajectoire personnelle sinueuse, quels ont été les principaux jalons de votre cheminement ?


A l’âge de 24 ans, j’ai fait l’expérience puissante de l’Amour sans condition, celui du Christ. Ma terre intérieure était alors peu profonde et j’imaginais naïvement ne pas avoir à me confronter à mes dysfonctionnements ni à identifier mes blessures et encore moins à les assumer. Je me pensais convertie une bonne fois pour toutes ! Douze ans plus tard, je divorce et m’écroule. Mon désir d’être «relevée d’entre les morts» va m’amener à dire «oui», là où la raison me conseille un «non». A travers ce dépouillement, je vais goûter au trésor de la Paix du cœur et de la Joie. C’est ma « seconde naissance ». La quête de sens et la recherche de vérité qui ont suivi m’ont conduite à la formation AASPIR.


Aujourd’hui, vous accompagnez des personnes, quelles sont les principales couleurs de votre spiritualité ?

La joie. Le silence. L’émerveillement. La confiance. La passion aussi, comme un feu brûlant.

Qu’est-ce qui est à l’origine du projet de vous lancer comme accompagnante spirituelle ? 


Le désir de rejoindre les personnes là où elles se trouvent et dans l’état où elles sont. Suivre les pas de Jésus. S’il prêchait dans le temple, le plus souvent il sortait, allant à la rencontre de tous ceux qui étaient en marge, hors des chemins balisés.


Qui sont les personnes qui font appel à vous ? Que cherchent-elles ?


Avant tout, ce sont des personnes poussées par une urgence intérieure, qui cherchent une aide au discernement ou qui ont l’intuition d’une Transcendance. Elles aspirent à un lieu d’écoute sans jugement et un accueil bienveillant. Un réel vis-à-vis.


Qu’est-ce que l’accompagnement spirituel et quel en est le plus grand défi ?

L’accompagnement vise à repérer ce qui, en nous, entrave la Vie et à en libérer le dynamisme. C’est une invitation à se pacifier, à s’unifier, afin d’avoir une relation plus ajustée avec nous-même, les autres, le Tout Autre. Le défi ? Découvrir pleinement l’humanité de Dieu et la divinité de l’homme.


Religion et spiritualité : sont-ce des synonymes ? 


La religion propose un cadre, des rites, des lieux, une loi. L’Esprit lui, souffle où il veut; tu l’entends mais tu ne sais pas d’où il vient, ni où il va (Jean 3, 8).


Comment vous situez-vous face aux Eglises ?

Reconnaissante et... libre !


« Le vrai problème n’est pas de savoir si nous serons vivants après la mort, mais bien si nous serons vivants avant la mort. » Maurice Zundel


Article paru dans le magazine paroissial "L'essentiel"

Octobre 2019 - Mensuel N°7 - Une publication Saint-Augustin


Téléchargez l'article en pdf


Marie d'Amico

Accompagnante spirituelle

Rue des Prés-de-la-Scie 7

1920 Martigny

Valais - Suisse

 

info@spiritualite-accompagnee.ch

Tél: 078 610 50 52

Sur rendez-vous uniquement

© 2019 by Marie d'Amico - Photos: www.didierabbet.ch